le blog de Livio

16 décembre, 2005

Le resto d'entreprise

Il est un concept qui distingue la qualité de vie en entreprise : avoir une salle de pause lumineuse et accueillante, mais surtout pouvoir manger en un lieu agréable. Dans mon nouvel emploi, la cantine est assez similaire à un restaurant universitaire, en moins bon. C'est bruyant, et j'ai la joie d'être dans une entreprise où les employés se distinguent par leur association de couleurs vestimentaires digne de la tapisserie de l'ancienne maison de mes parents (ex : rose et kaki). Ce n'est pas un fait anodin puisque ces tentavives de révolution vestimentaire occupent une grande partie de nos conversations.

Je me suis délecté hier de voir l'euphorie pour l'annuel repas de Noël, repas amélioré (resservi ce midi) et onéreux qui rassemble à lui seul plus de monde que l'on imaginait travailler dans les locaux. J'ai envisagé (à juste titre) que certaines personnes devaient tenir un calendrier des différents repas de Noël des cantines de la capitale et de se programmer un mois de décembre de choc. Et pourtant c'est si fade et cher que pour le même prix je préfère aller au resto. Ce que j'ai fait d'ailleurs malgré que mon collègue frole l'accident cérébral quand il a réalisé qu'il allait louper le repas dont il nous parlait depuis 15 jours, avec récitation du menu.